Bombarde – Binioù

Biniou-Bombarde jour et lieu de cours :


Plessé – lundi – T. Pacault (17h-21h30)
Redon – mercredi – S. Froger (11h-22h)
Redon – jeudi – T. Pacault (17h30-21h30)

 

L’instrument se pratique où ?

Le hautbois et la cornemuse sont pratiqués un peu partout dans le monde, tant en musique populaire que savante. En Bretagne, ils prennent le nom et la forme de la bombarde et du binioù. Ils sont joués traditionnellement ensemble (« sonner en couple »), Actuellement, on peut les retrouver au sein de formations variées : bagad, duos divers (accordéon, orgue, piano, vielle…), groupes de fest-noz, de jazz, etc.

Choix de références :

  • Sonneurs : Janvier / Le Moign, Baron / Anneix, Hervieux / Beauchamp, Crépillon / Bigot, Roland Becker…
  • Ensembles : bagadoù (Pontivy, Locoal-Mendon, Auray, Quimper…), Ortolan, Hamon / Martin, Gwerz, Skolvan, Le Meut / Rivière, L’Occidentale de Fanfare…

Apprentissage :

Couple de sonneursLe répertoire est en bonne partie constitué de musique traditionnelle de Bretagne. L’oralité est prépondérante. Les instruments réclament souffle et endurance (mais ont l’avantage de s’entendre de loin !). Il faut être physiquement prêt pour débuter (à partir de 7-8 ans). Il faut se munir de son instrument dès les premiers cours de bombarde (ce n’est pas un cours de flûte). Il faut avoir un compère pour démarer la pratique du couple. Les élèves sont acteurs de leur propre progression : choix de répertoires, de terrains de pratique.

Coût des instruments :

Bombarde à partir de 300 € (+ anche 13 €) / Binioù à partir de 600 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + = trois

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pour éveiller le "génie populaire"